Infothec

Information « sans huiles silicone »

La société Raziol Zibulla & Sohn GmbH confirme l’absence d’huile silicone dans toutes les formulations de lubrifiant.
   

Informations sur les paraffines chlorées utilisées

La société Raziol Zibulla & Sohn GmbH confirme que dans toutes les formulations de lubrifiant contenant des composés chlorés, seules des paraffines chlorées d’une longueur de chaîne > C14 entrent dans la composition de ces lubrifiants. Les lubrifiants Raziol contenant des composés chlorés sont donc en conformité avec les exigences de la directive 2002/45/CE (« Interdiction des paraffines chlorées d’une longueur de chaîne carbonée C10 - C13 »)
    

Informations concernant REACH

REACH est un organisme de contrôle pour l’enregistrement, l’évaluation et l’autorisation d’utilisation des produits chimiques dans l’UE. Nous vous donnons des informations sur REACH utiles à connaître dans le document PDF qui suit.
    

Informations concernant le transport et l’entreposage dans des conditions climatiques variées

Les lubrifiants pour formage sont des mélanges très complexes de composés et d’additifs en petite concentration. Ces lubrifiants n’ont pas été conçus pour supporter de grands écarts de température. Des précautions particulières devront donc être prises pour le transport et l’entreposage.
    

Informations concernant l’entretien des émulsions

Les fluides miscibles à l’eau pour le formage des métaux sont soumis à des effets extrêmement intenses. Contrôler régulièrement les émulsions et les dispersions pour assurer la qualité des usinages. Les conditions d’entreposage des produits sont aussi à surveiller. Suivre les recommandations pour la préparation des émulsions.
    

Informations sur la directive concernant les solvants

La directive BIMschV 31 (« 31. Verordnung zur Durchführung des Bundes-Immissionsschutzgesetzes ») est entrée en vigueur le 25 août 2001 et transpose la directive UE sur les solvants (1999/13/CE) dans la législation allemande : cette transposition doit être achevée en 2007. Cette directive impose des restrictions et des obligations sur les modalités d’usage des solvants organiques en milieu industriel, qu’il s’agisse de grandes ou de petites installations. Toutes les installations sont donc concernées dans lesquelles des solvants organiques volatils sont utilisés en grande quantité. La directive prescrit pour les secteurs d’activité concernés les quantités de solvants autorisées.